Campagne d'emailing

5 conseils pour la réussir

Afin de fidéliser vos clients ou encore augmenter votre taux de conversion, vous avez sûrement déjà dû mettre en place une campagne d’emailing ou une newsletter. Le courrier électronique est ouvert d’innombrables fois chaque jour, alors on peut être certains d’attirer l’attention en envoyant des emails.

Pour réellement donner envie aux destinataires d’ouvrir votre email, il y a plusieurs critères à prendre en compte. L’inconvénient, c’est que si vous ne savez pas vous y prendre, il y a de grandes chances que vos récipients se désinscrivent de votre newsletter. Voyons ensemble 5 conseils efficaces pour ne pas que ça arrive !

newsletter, campagne d'emailing, emailing, email, outlook, gmail

Tout dans l'objet

La première chose que le destinataire verra dans sa boîte de réception, c’est l’objet que vous aurez donné à votre campagne. Le plus souvent, grâce aux différents outils à disposition, nous avons la possibilité d’utiliser le prénom dans l’objet de l’email. C’est comme ça qu’on va attirer l’attention ! Le reste de l’objet se doit de décrire exactement ce qu’est le contenu ou l’objectif de votre email.

Bien sûr, vous n’allez pas écrire :

“Hey (prénom), achète notre produit !”

Par contre, vous pouvez le formuler d’une manière à intéresser et interpeler vos lecteurs :

“Hey (prénom), découvre notre tout dernier produit !”

Ça donne beaucoup plus envie d’un coup, non ? C’est avec un objet accrocheur et personnel que vous amènerez les destinataires à ouvrir votre email. Après, c’est au contenu de jouer !

Revoyez votre liste de récipients !

N’allez surtout pas aller chercher des adresses email au hasard pour votre campagne. D’abord, c’est pas du tout RGPD et surtout, si ce n’est pas votre cœur de cible, vos envois seront inutiles ! Votre liste de destinataires doit se construire petit à petit grâce à des adresses que vous aurez collectées. Ces mêmes adresses appartiennent soit à vos clients, soit à des prospects s’étant inscrits à votre newsletter sur votre site internet.

C’est très important, car si vous voulez de bons chiffres pour vos campagnes emailing, utiliser une liste sans potentiels intéressés serait inutile pour vous (et même énervant pour eux..).

Même si vous avez le sentiment que peu de personnes s’intéressent à votre newsletter, le secret est la patience : il faut accrocher les intéressés avec le contenu. Il faudra tout d’abord donner de la visibilité à votre site internet, puis les intéressés s’inscrivent d’eux-mêmes à votre campagne d’emailing !

Structurez votre campagne d’emailing

Tout comme un article ou une page de site, la structure de votre email est primordiale. Si la mise en page ne donne pas envie, vous pouvez être certains que personne ne cliquera sur vos liens !

Créez soigneusement vos mails. Le contenu textuel est aussi important que le contenu graphique, alors ne négligez aucun des deux. Certaines marques ont réussi à être très créatives avec leurs newsletter, alors vous pouvez aussi vous lâcher !

Utilisez des images. Le plus important, c’est que le logo de votre entreprise soit en tête de page, histoire qu’on sache à qui on a affaire. Un titre dans l’email en lui même est aussi important, il doit être mis en valeur : en gras ou en grand, vous décidez !

Faites ensuite en sorte que le contenu de votre email soit aéré et compréhensible. Si tout est collé ou si il n’y a que des paragraphes les uns après les autres, ça risque de pas trop donner envie…

news, newsletter, emailing, campagne d'emailing

Prenez en compte les indicateurs de performance

Pour vos campagnes emailing, vous remarquerez que différents indicateurs de performance se présentent à vous. Nous avons, par exemple :

  • Le taux de délivrabilité, qui correspond au nombre de personnes ayant reçu votre campagne d’emailing.
  • Le taux d’ouverture, qui correspond au nombre de personnes ayant ouvert votre campagne d’emailing
  • Le taux de clic, qui correspond au nombre de clics sur un lien placé dans votre email
  • Le taux de conversion, qui correspond au nombre de personnes ayant effectué une action sur un lien que vous avez inséré dans l’email comme un achat
  • Le taux de désabonnement, qui représente le taux de désinscriptions à votre campagne d’emailing (c’est celui là le plus triste..)

Afin de bien prendre connaissance de la performance de votre campagne d’emailing, vous aurez besoin de surveiller ces indicateurs afin d’adapter votre stratégie. Si ce n’est pas la bonne, vous le remarquerez tout de suite grâce à ces données.

campagne d'emailing, emailing, newsletter, news, bulletin d'informations

Jouez avec les tons pour la rédaction

Que ce soit le copywriting ou le storytelling, vous pouvez choisir une méthode de rédaction selon l’objectif de votre campagne d’emailing. Bien sûr, vous pouvez concilier copywriting et storytelling, c’est même très courant ! 

 

Si le ton est monotone ou encore trop agressif, vous pourriez faire fuir le destinataire et le pousser à se désabonner. Or, ce n’est pas du tout notre objectif ! Faites en sorte qu’il ne soit pas dérangé par cet email. Même s’ il ne finit pas par cliquer sur un lien, ça serait bien pire qu’il finisse par se désinscrire.

Créer des campagnes d’emailing n’est pas la chose la plus simple à faire lorsqu’on ne connaît pas assez bien sa cible et ses habitudes. Il faut aussi certaines compétences afin de mettre en page et rédiger votre campagne correctement pour qu’elle ait l’impact que vous voulez lui donner. L’agence digitale Vôo vous propose de vous aider avec votre campagne d’emailing : de la création à la révision, nous donnons de l’impact à vos newsletters ! N’hésitez pas à découvrir nos services de lead generation pour réussir vos prochaines campagnes d’emailing !

Restez informés des dernières actualités, des derniers conseils et tutos.

Inscrivez-vous à notre newsletter !